Accueil » Actualité » Un reportage TF1 sur les options binaires

Un reportage TF1 sur les options binaires

Auteur :

Un journaliste de chez TF1 a proposé lundi 27 avril 2015 au soir un reportage assez complet sur les arnaques en option binaire. Dans celui-ci, on a surtout retrouvé le côté sulfureux de l’activité avec les nombreuses arnaques qui ne cessent de fleurir sur internet. En mars dernier, le régulateur des marchés financiers français qui est l’AMF a enregistré pas moins de 189 sites illégaux qui chercheraient à escroquer les particuliers.

Reportage TF1 sur les options binaires

Reportage TF1 sur les options binaires

Exemple d’un français escroqué par une plateforme illégale

Le reportage de TF1 est basé sur le témoignage d’un français qui a été escroqué par Option-Bank.com, une plateforme illégale qui fait partie de la liste mentionnée plus haut. Le problème, c’est lorsqu’une plateforme démarche téléphoniquement les particuliers et leur met la pression pour déposer immédiatement, ils n’ont souvent pas le temps d’aller consulter les avis sur internet. Et c’est là que le bâts blesse. En l’occurrence, internet regorge de nombreuses informations sur les courtiers régulés (cf. notre comparatif de broker option binaire régulés) et non régulés qui sont actifs en France. Il faut toujours prendre son temps dans la sélection de son broker, sans quoi on est rapidement exposé aux arnaques.

Pourquoi les arnaques se multiplient…

En parlant de ces dernières, la directrice des relations aux épargnants de l’AMF Natalie Lemaire explique qu’elles ont augmenté sur les dernières années. Deux points ont évidemment joué sur la tendance : 1/ les taux d’intérêt bas qui incitent les particuliers à trouver de nouvelles solutions pour obtenir des rendements intéressants (exit le Livret A), et 2/ la popularité des options binaires qui va en croissant. Les escrocs (basés dans des paradis fiscaux) ont flairé le bon plan, et ils en profitent un maximum.

Plutôt que de parler de l’option binaire comme une arnaque (alors qu’il s’agit d’un produit financier classique), on recommande aux particuliers de bien faire attention à sélectionner un courtier régulé. Les quelques brokers qui figurent dans notre comparatif sont tous régulés en France, et ont plusieurs années d’expérience sur les marchés et ont une image sérieuse auprès des traders. Si comme le mentionne la porte-parole de l’AMF il ne sera pas possible d’interdire l’option binaire, l’objectif est de mieux gérer la publicité (en particulier sur les sites qui ne parlent pas de bourse, et qui rabattent du trafic sur les plateformes) pour ne pas que les particuliers ne se fassent embobiner par des courtiers non régulés.

Dans tous les cas, on vous recommande de partir pour un broker régulé comme nous le disons à chaque fois, qui en plus ait une certaine ancienneté sur le marché. Ce point montre également si la marque est parvenue à s’imposer sur la scène mondiale avec son offre ou non.