Accueil » Régulation » Le régulateur du Québec sanctionne 59 brokers binaires

Le régulateur du Québec sanctionne 59 brokers binaires

Auteur :

La liste noire de l’AMF est reconnue dans tous les pays francophones comme étant la plus viables sur les arnaques qu’il existe en option binaire. Cependant, on voit quelques initiatives à gauche à droite comme en Belgique ou la FSMA publie ponctuellement des communiqués, ou au Canada où les régulateurs de chaque province interviennent ponctuellement.

Option binaire au Québec

C’est le cas notamment de l’AMF du Québec (à ne pas confondre avec le régulateur français qui porte le même nom) qui propose certainement la meilleure alternative, avec aussi une liste noire. La dernière mise à jour le 7 mai 2015 ne comporte cependant que 59 noms, contre 189 pour celle de l’AMF française.

Comment interpréter cette liste canadienne ?

Il faut souligner que la liste noire de l’AMF du Québec recense des courtiers qui ne sont pas enregistrés dans la province. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas enregistrés ailleurs : certains sont régulés en Europe ! Il faut donc être très vigilant quand on analyse cette liste. Elle est valable pour les habitants de Québec, mais pas dans le reste du monde, ni même dans les autres provinces du Canada. Si vous voulez en savoir davantage sur la régulation au Québec, voici leur site officiel.

Si maintenant vous souhaitez connaître les courtiers régulés en Europe et particulièrement en France, voici la liste de broker option binaire régulés. On peut notamment voir que dans la liste du Québec, on retrouve quelques très gros acteurs français comme AnyOption ou Banc de Binary. Il ne faut pas tirer de conclusion hâtive parce que cette liste québécoise recense des courtiers qui ne se sont pas enregistrés, mais ils ne sont pas forcément des arnaques. Sur la liste AMF française, ce sont en revanche uniquement ceux qui sont considérés comme des arnaques, tandis que les courtiers régulés en Europe n’y figurent pas.

Il faut savoir que compte tenu de la législation au Québec, les courtiers en ligne sont parfois un peu réticents à demander une autorisation dans chaque province, surtout que le nombre de traders est souvent assez restreint. Le nombre d’habitants au Canada est de seulement 35 millions, ce qui rend parfois l’inscription chez une dizaine de régulateurs un peu rédhibitoire. En France, c’est un régulateur pour 60 millions d’habitants.

Liste au 7 mai 2015

5markets.com
247binary.com
777binary.com
2251ws.com
aaafx.com
accentforex.com
amberoptions.com
anyoption.com
askobid.com
avafx.com
AvaOption.com
avatrade.ca
avatrade.com
bancdebinary.com
bforex.com
binareo.com
financial-advice.com
finexo.com
fioptions.com
forextrada.com
frxbanque.com
fxlite.com
fxntrade.com
gdbrokers.com
gfcmarkets.com
goforex.com
gtoptions.com
icmtrading.com
iforex.com
ilq.com.vn
leaderoption.com
liteforex.org
lite-forex.com
markets.com
netotrade.com
nrgbinary.com
onetwotrade.com
plus500.com
PrestigeBanq.com
stockpair.com
strongoptions.com
sycamoreoptions.com
tradersking.com
traderush.com
triumphoption.com
ufxmarkets.com
vaultoptions.com
xm.com
youtradefx.com
ytfxaffiliates.com