Accueil » Régulation » MarketsWorld est une arnaque, dixit un régulateur Canadien

MarketsWorld est une arnaque, dixit un régulateur Canadien

Auteur :

Que ce soit au Canada ou en France, les régulateurs de marchés financiers ont tous le même problème. Chaque jour, de nouveaux sites de trading d’option binaire et forex illégaux arrivent sur le marché et cherchent à démarcher de manière illégale la population. Il faut savoir qu’un courtier régulé n’aura jamais le droit de vous démarcher par téléphone, ce sera toujours à vous de faire le premier pas. Et à ce jeu, il semblerait que le site MarketsWorld.com ne soit pas vraiment sérieux.

C’est le régulateur de la province de l’Ontario (OSC, Ontario Securities Commission) qui a publié un communiqué de presse à cet effet, mettant en alerte la population contre cette plateforme de trading qui n’a aucune autorisation d’exercer dans le pays. La société derrière cette plateforme prétend être « Market The World Ltd » et serait domiciliée sur l’île de Man. Encore un paradis fiscal où l’argent arrive, mais ne ressort jamais. Autrement dit, tous les traders qui auront déposé de l’argent sur le site ne reverront jamais leur argent, les régulateurs de marchés financiers n’ayant aucun moyen de poursuivre ces sociétés écrans en justice.

MarketsWorld, une arnaque au Canada

MarketsWorld, une arnaque au Canada

MarketsWorld est une arnaque, un site peu fiable

MarketsWorld.com est finalement en anglais, il ne risque donc pas de toucher la population francophone du Canada. Néanmoins, il faut rester extrêmement vigilant car une version française pourrait rapidement arriver. Avec les technologies en marque blanche (qu’utilise la totalité de ces courtiers illégaux), il est possible d’arriver très rapidement sur tous les marchés. En allant sur leur page internet, vous verrez rapidement que MarketsWorld.com est douteux puisqu’il propose des rendements jusqu’à 100% du dépôt, ce qui pour une option binaire classique n’a pas lieu d’être.

Encore une fois, si vous choisissez un broker option binaire qui soit reconnu par l’AMF ou un autre régulateur européen (comme la CySEC chypriote), vous avez ainsi une garantie de la part de l’Europe que le site de trading est sérieux dans son fonctionnement. Il est régulièrement audité sur ses pratiques puisqu’une licence d’exploitation lui permet d’afficher sur son site que le capital des investisseurs est garanti jusqu’à hauteur de 20.000€ par l’Europe en cas de défaillance. C’est un point non négligeable qui d’ailleurs a fait le succès des géants comme OptionTime, OptionWeb ou encore 24Option.

Source : Communiqué OSC