Accueil » Actualité » L’Autorité de surveillance italienne sévit contre des brokers

L’Autorité de surveillance italienne sévit contre des brokers

Auteur :

En Italie comme en France, un régulateur surveille les différents acteurs de la sphère financières. Les plateformes de bourse en ligne en font partie, et sont donc scrutées de près. Elles doivent ainsi respecter toutes les directives imposées par le régulateur pour protéger les clients et assurer une transparence optimale.

La Consob veut nettoyer le marché

La Consob veut nettoyer le marché

La plateforme est la clé du succès

Malheureusement, la Consob italienne comme l’AMF française sont obligées de servir contre de nombreuses arnaques qui savent que les revenus financiers en jeu sont colossaux. La Consob vient de publier un avertissement disponible ici, qui met en lumière de nouvelles arnaques qui ont escroqué des habitants. L’objectif de tous ces communiqués est de rendre la vie difficile à ces plateformes pour qu’elles disparaissent au fur et à mesure, afin qu’il ne reste plus que les courtiers sérieux.

Il ne faut surtout pas se laisser séduire par le discours des arnaques, qui est évidemment bien rodé. En ravanche, des plateformes régulées sauront vous donner les clés pour devenir un trader en ligne, avec des formations gratuites de grande qualité. Pour apprendre rapidement, il faut avoir un peu de temps, mais le complément de revenus peut ensuite arriver très rapidement. Le problème des plateformes non régulées et illégales est qu’elles ne rendent alors jamais le dépôt des clients. Ce n’est pas le cas des géants de l’industrie présents en France depuis de nombreuses années, à l’instar des TopOption & Cie. Vous pouvez vraiment leur faire confiance, aussi bien pour la facilité de l’interface que pour leur formation.

Commencer à trader