Accueil » Régulation » Option binaire : La FMRRC est-elle fiable ?

Option binaire : La FMRRC est-elle fiable ?

Auteur :

Certains broker option binaire mettent en avant leur agrément obtenu par un organisme de régulation russe, la FMRRC. Contrairement à notre AMF française ou à la BaFin allemande, cette organisation ne dépend pas de l’état et elle est financée par des fonds privés. Autrement dit, un client n’a pas la garantie du gouvernement russe lorsqu’il s’inscrit chez un broker option binaire régulé par la FMRRC (et quand bien même il l’aurait, est-ce vraiment fiable ?).

Régulateur FMRRC en option binaire

Régulateur FMRRC en option binaire

Le cachet ‘FMRRC’ devrait mettre la puce à l’oreille…

Pour faire simple, la FMRRC est une organisation indépendante, qui est donc financée par des fonds privés. On n’a aucune transparence sur la méthode d’attribution de ces licences d’exploitation, il ne serait pas surprenant de voir certains broker directement acheter la licence pour pouvoir l’afficher fièrement. Pour prendre un exemple, planetoption.com met en avant sur sa plateforme de trading qu’il est régulé par la FMRRC. Pour autant, il figure sur la liste noire de l’AMF, qui est un document recensant les courtiers ayant eu des activités malhonnêtes en France. Autrement dit, il est non seulement pas régulé en Europe (entendez « dans l’Union Européenne »), mais en plus il aurait déjà escroqué des clients frnaçais, qui s’en seraient plaints auprès de l’AMF.

Bref, la « Financial Market Regulations Center » reste assez opaque, et ne vaut largement pas une garantie d’un régulateur européen (qui assure l’argent des traders jusqu’à 20.000€). En l’occurrence, FMRRC avait reconnu 4XP avant que le broker ne fasse faillite et ne disparaisse sans laisser de trace. Le régulateur russe n’a en revanche jamais apporté un centime aux clients lésés…

Plutôt que de vous lancer avec un broker qui prétend être régulé par la FMRRC, privilégiez un broker régulé en Europe. Le cachet « FMRRC » devrait vous mettre la puce à l’oreille – à éviter.