Accueil » Conseils » Couverture en option binaire : Stratégie de hedging

Couverture en option binaire : Stratégie de hedging

Auteur :

Il existe plusieurs types de traders : les uns prenant des positions purement spéculatives, les autres prenant des positions de couverture. Qu’est ce qu’une couverture dans les options binaires – ou autres actifs d’ailleurs ? Il s’agit là d’un moyen optimal pour gérer les risques de marchés, à savoir la volatilité et les variations. Quand on achète un actif et que son cours monte, on gagne de l’argent. Si son cours baisse, on en perd. Mais comment faire pour réduire ce risque ? Tout simplement prendre une position inverse. Certes les gains seront donc limités, mais les pertes aussi.

Couverture option binaire : stratégie hedging

Stratégie de couverture (hedging)

Généralement, les entreprises sont très friandes de couverture, également appelée « hedging » (terme anglais) sur le marché des changes. Quand elles gagnent un contrat qui sera payé dans une devise étrangère plus tard dans l’année, il faut savoir se couvrir du risque de variation entre aujourd’hui et la date de paiement. Si par exemple cela représente 10 millions de dollars aujourd’hui (en équivalent euro), la société qui est domiciliée aux Etats-Unis et qui tient son bilan en dollars voudra toujours recevoir 10 millions de dollars dans 6 mois, peu importe le cours EUR/USD.

Les stratégie de couverture (ou stratégie de hedging) sont certes très populaires sur le marché du forex, mais cela peut aussi être appliqué aux matières premières, aux actions ou aux indices. Que ce soit les particuliers ou les entreprises, tous ont parfois un intérêt à limiter leurs gains, mais également leur pertes, afin de pouvoir faire des prévisions solides dans le temps. L’idée est donc la suivante : compenser les pertes par une position inverse qui génère des gains, et inversement.

Stratégie de couverture en option binaire

De nombreux traders utilisent les options binaires ou les options binaires pour se couvrir. Plutôt que d’acheter un actif directement, cela leur permet d’acheter une assurance à un prix moins élevé, et d’amplifier les variations. Ce sont des produits financiers dérivés extrêmement utiles qui peuvent vraiment apporter une solution pour les investisseurs. On distingue deux types : le « call », qui est une option qui génère de l’argent lorsque le cours de l’actif monte (et qui devra être utilisé dans une stratégie de couverture si on est vendeur sur une position de base), et le « put », qui fait exactement l’inverse, et qui devra être utilisé lorsque l’on détient une position « longue » sur un actif.

Généralement, les traders particuliers qui ouvrent des comptes sur des plateformes de trading d’option binaire sont plutôt spéculateurs. Ils cherchent à prendre une direction claire dans le marché, en achetant à la hausse ou à la baisse. Vous pouvez directement voir un exemple chez TopOption, qui montre cela de manière assez précise :

Accès TopOption