Accueil » Actualité » Avis BCL Brokers : Site domicilié dans un paradis fiscal

Avis BCL Brokers : Site domicilié dans un paradis fiscal

Auteur :

Depuis quelques jours, le broker option binaire BCL Brokers démarche des clients français pour leur proposer une plateforme de trading option binaire. Bien qu’il prétende avoir été créé en 2012, il faut savoir que BCL Brokers a un nom de domaine qui a été enregistré le 9 septembre 2014. Autrement dit, voici le premier mensonge de la société.

Avis BCL Brokers

Avis BCL Brokers : Non régulé, à éviter

Avis BCL Brokers : A éviter clairement.

Deuxième point qui nous donne un avis négatif sur BCL Brokers, il s’agit d’un courtier en option binaire domicilié dans un paradis fiscal. Si sur la version française de la plateforme il cache ses coordonnées postales (elles n’apparaissent pas dans les termes et conditions), on peut voir sur la version anglaise que la société derrière ce broker option binaire est domiciliée à Anguilla, un paradis fiscal. Autrement dit, personne n’a le droit de regard sur ses comptes. Contrairement à un broker régulé qui doit montrer ses flux financiers aux régulateurs comme l’AMF, BCL Brokers n’a pas besoin de cela. Quand un client fait un virement sur le compte bancaire BCL Brokers pour commencer à placer des ordres, BCL Brokers n’a aucunement besoin de lui rendre. C’est ce qui se passe finalement : les clients ne sont jamais capables de récupérer leur argent quand ils veulent le retirer. Le broker n’a aucune obligation, il ne va donc pas le rendre.

Très probablement et de notre avis, BCL Brokers est parvenu à éviter l’AMF et ne figure pas dans la dernière liste noire. Pour autant, il est très envisageable de voir la plateforme de trading option binaire y figurer dans la prochaine. Sachez en tout cas qu’elle n’est pas régulée en France, c’est donc un grand risque que vous prendrez quand vous y déposerez de l’argent. Honnêtement, le jeu n’en vaut pas la chandelle, privilégiez les courtiers régulés reconnus mondialement comme 24Option, AnyOption ou OptionTime.

Pour rappel, le procédé classique de ces courtiers illégaux est toujours le même : ils achètent une plateforme en marque blanche pour trader l’option binaire, y greffent un nom, puis commencent à démarcher les clients par téléphone. Une fois qu’ils ont été grillés par l’AMF, ils disparaissent et réapparaissent quelques jours après sous un autre nom. C’est pour cela que les noms de domaines sont très récents (bclbrokers.com n’a même pas 4 mois, en sachant qu’il en faut au moins 1 mois pour installer la solution en marque blanche) et qu’ils ne durent jamais plus d’un an.

10 commentaires

  1. Bonjour à tous quelqu’un a t’il déjà essayé ce broker ? Merci à tous de vos réponses .

  2. Impossible de joindre bclbrokers ou mon correspondant disparu sans laisser d’adresse comme mon argent

    • Je suis vraiment désolé d’entendre cela. J’essaie quotidiennement de prévenir les gens contre ces arnaques 🙁
      De grâce, à l’avenir privilégiez des courtiers régulés comme ceux de notre comparatif…

  3. J’ai constaté beaucoup trop tard que c’est une bande d’escroc. Surtout éviter tout contact avec ses gens.

  4. J’ai été volé par bcl brokers de 400 euros !
    Attention aux noms qui suivent, ce sont tous des escrocs.

    THEO VASSEUR/ ROMAIN LABARDE/MARC DURIS/JEROME VIDAL/THIERRY DE BEAUFORT/BENOIT/CHAMBORD/JEAN FRANCOIS NIEL/FABIEN QUENELLE/BAUDOIN .

    A savoir qu’une équipe CORSE( ils ont volé l’un des leurs ) est sur leurs traces et vont les retrouver, c’est sûr !!!!