Accueil » Comparatif de broker option binaire agréés AMF

Comparatif de broker option binaire agréés AMF

Quel broker est régulé ? Quel agrément a-t-il obtenu ? AMF ? ACP ? Réponse ici !

Broker Liens Avis Règlement Dépôt min.
AnyOption, broker option binaire agréé AMF Accès direct Test complet AMF ACP Banque de France
FSA (UK)
BaFin (Allemagne)
CySEC (Chypre)
200€
OptionTime, broker option binaire agréé AMF Accès direct Test complet AMF ACP Banque de France
FSA (UK)
CONSOB (Italie)
CNMV (Espagne)
BaFin (Allemagne)
CySEC (Chypre)
200€
Bonus 10Trade Accès direct Test complet AMF ACP Banque de France
FSA (UK)
CONSOB (Italie)
CNMV (Espagne)
BaFin (Allemagne)
CySEC (Chypre)
200€

Comparatif de broker agréés par l’AMF

Aujourd’hui, un très grand risque plane sur l’industrie de l’option binaire avec les acteurs illégaux qui ne cessent de nuire à l’image de ce produit financier. En effet, ce ne sont pas moins de 122 acteurs qui ont été recensés dans la dernière liste noire de l’AMF comme étant actif sur l’Hexagone, mais n’ayant pas obtenu de régulation. Le marché étant en très forte croissance, il aiguise les appétits, et parfois les mauvais. Pour ne courir aucun risque sur l’argent que l’on dépose sur une plateforme de trading d’option binaire, il est nécessaire de choisir parmi les broker agréés AMF. En effet, seuls ces derniers pourront vous apporter suffisamment de garanties pour assurer que l’argent que vous placez chez lui est en sécurité. Cela passe notamment pas la ségrégation des comptes (le courtier n’a pas accès à votre argent, il est placé dans une autre banque) et les pratiques financières du broker, qui sont régulièrement auditées.

Pourquoi partir pour un broker agréé AMF ? Plusieurs choses. En réalité, il suffit d’abord que le broker d’option binaire soit reconnu par une autorité européenne pour qu’il soit sérieux. En effet, quand un régulateur des marchés financiers européens accorde une licence d’exploitation à un courtier, ce dernier obtient le droit d’aller exercer dans tous les pays européens (directive Mifid). De plus, cela garantit à chaque personne qui veut devenir trader en ligne son capital à hauteur de 20.000 euros par l’Etat en question. Autrement dit, même si le broker faisait défaut (ou la banque chez qui est placé l’argent), l’Etat remboursera cette somme au trader. Il suffit donc d’avoir un montant inférieur à cette somme chez un broker régulé pour que son capital soit entièrement garanti.

Pourquoi choisir un site régulé ?

Pour vous illustrer l’importance du broker agréés par l’AMF (ou un autre régulateur européen), voici un petit comparatif basé sur deux exemples historiques. D’une part, on avait le courtier 4XP qui était très reconnu sur le marché du forex et de l’option binaire. Celui-ci n’était pas régulé par une quelconque autorité (et avait son domicile dans un paradis fiscal). Du jour au lendemain, il a disparu sans laisser de traces. Les traders n’ont jamais retrouvé leur argent. Autre exemple, celui de iOption. En 2013, il s’agissait de l’un des plus gros brokers d’option binaire. Il avait aussi obtenu sa licence de la CySEC Chypriote, ce qui garantissait des audits réguliers, et une ségrégation des comptes. Pareil, du jour au lendemain, le broker a fait faillite suite à des soucis entre actionnaires. Grâce à son agrément, tous les traders de la plateforme ont cependant pu récupérer leur argent quelques mois après. Et c’est donc là toute la différence. Si souvent on n’imagine pas ce cas de figure, il doit cependant être largement pris en compte.

Quelle différence entre l’agrément AMF et la CySEC ?

Dans l’espace européen, il n’y a finalement pas de différence entre une licence émise par l’AMF et une licence de la CySEC. En effet, l’ESMA chapeaute le tout, et elles se valent donc toutes les deux autant. Une fois qu’un broker d’option binaire obtient une licence dans un pays, il doit demander simplement un passeport dans les autres pays de l’Union Européenne pour pouvoir exercer. En France, cela ne se fait pas auprès de l’AMF, mais auprès de l’ACP Banque de France, un organisme qui est étroitement lié à l’AMF. Dans tous les cas, il n’y a pas de raison pour que cette autorité refuse le droit d’exercer au broker puisqu’il a déjà obtenu suffisamment de garanties d’un autre régulateur.

Si beaucoup de broker sont domiciliés à Chypre et obtiennent l’agrément du pays (pour ensuite venir exercer en France), c’est parce que Chypre a été le premier a accorder à l’option binaire un statut de « vrai produit financier ». De nombreux pays hésitent encore à le placer dans la liste au même titre que les CFD ou les ETF, bien que plusieurs aient déjà changé d’avis. De plus, Chypre offre des conditions d’imposition plus favorables que d’autres pays européens. Dans tous les cas, le pays est régulé par l’Europe et n’est pas un paradis fiscal. On pourrait éventuellement le comparer à l’Irlande.

Bref, en conclusion (et pour reprendre les informations du tableau ci-dessus), OptionTime, 24Option et AnyOption ont tous obtenu une régulation en Europe. Evidemment, puisque nous ne mettons en avant que les courtiers dignes de confiance. Il faut vraiment de méfier d’autres sites qui mettent en avant des brokers d’option binaire non régulé, et qui font courir un risque au particulier. En choisissant l’une de ces trois plateformes de trading, vous n’aurez aucun risque, et vous pourrez apprendre en toute tranquillité.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*